16 Aout 2019 : Soutien d’EELV 78 à Paulette Deschamps pour son arrêté anti pesticides à proximité des habitations

Depuis de nombreuses années, EELV alerte, avec les scientifiques et les associations, de la dangerosité des intrants chimiques agricoles, pour les paysanEs comme pour les riverainEs, et touTEs les consommateurs/trices de fruits, légumes et viande produits dans les conditions d’agriculture intensive.

Nous avions alerté au printemps contre l’épandage d’herbicides proches des habitations au Perray, tout en soulignant que la règlementation actuelle ne l’interdisait pas.

La mairie du Perray, soutenue par les habitantEs, s’était saisie du problème et avait voté un arrêté municipal contre ces pulvérisations trop proches des maisons.

Nous avions soutenu cette initiative, et nous renouvelons notre soutien à la Mairie du Perray, tout comme nous le ferions pour toutes les communes qui auraient le courage d’en faire autant.

La convocation du maire de Lancouët au tribunal de Rennes pour des faits similaires est un signal fort : la préfète d’Ile et Vilaine a estimé cet arrêté illégal, jugeant le maire incompétent pour prendre une telle décision.

Les préfetEs prenant leurs consignes directement du gouvernement, le signal anti-écologique est important. Il y a comme souvent, un double discours.

Nous espérons que le sous-préfet de Rambouillet n’aura pas la même attitude, et que l’initiative du Perray fera tâche d’huile dans la région ; le 26 juin, le sous-préfet a écrit à la mairesse pour qu’elle retire son arrêté, ce qu’elle ne compte pas faire. Elle a jusqu’au 26 Aout pour le faire. Espérons que l’Etat ne saisira pas le tribunal administratif.

En cas de convocation judiciaire de Paulette Deschamps, nous nous trouverons à ses côtés.

Remonter