16 avril 2020 : Communiqué de presse EELV Mantois

FERMETURE DES ACTIVITÉS DANGEREUSES ET POLLUANTES

Déjà à la fin des années 80, les associations écolos du Mantois dénonçaient les pollutions industrielles massives et dangereuses, en particulier celles concentrées dans la zone Limay-Porcheville. Ils refusaient cette transformation de la Vallée de la Seine en Vallée aux déchets. Certes des choses ont changé sous la pression des associations écologistes, des habitantEs et parfois des éluEs locaux : nouvelles normes, nouvelles réglementations, surveillance des sites …Cela reste très insuffisant.

En effet les habitantEs du Mantois continuent à vivre sous la menace de déflagrations et de pollutions. Comme c’est le cas aujourd’hui 15 avril avec un nouvel incendie dans l’entreprise GDE. Toujours le même processus visiblement : des voitures mal dépolluées, contenant essence et matières inflammables qui se retrouvent dans le broyeur.

Dans cette période difficile de confinement, les mesures de prudence et de précaution devraient être redoublées, en particulier pour des activités ne présentant aucun caractère d’urgence. Il est donc parfaitement irresponsable de les laisser se dérouler.

Les écologistes du Mantois appellent donc à l’arrêt immédiat des activités dangereuses, en particulier dans la zone Limay-Porcheville, où leur concentration représente une menace supplémentaire pour la santé des travailleurs de ces entreprises et celle des habitants du Mantois.

Europe Ecologie Les Verts du Mantois

Remonter