30 Juin 2019 : le blocage du chantier de la gare Auchan lundi matin

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) appelle les personnes opposées à la destruction des terres agricoles menacées par le projet EuropaCity à se rassembler sur place ce lundi 1er juillet, afin d’empêcher toute tentative de reprise du chantier de la gare, prévue pour desservir le méga-centre commercial voulu par le groupe Auchan.
Les travaux en vue de la construction de la station « Triangle de Gonesse » ont démarré vendredi 21 juin, créant une balafre de plusieurs mètres de large et de plusieurs centaines de mètres de long à travers un champ de maïs. Il s’agirait de travaux de terrassement préalables à la construction de canalisations des eaux usées.
Le CPTG et ses nombreux soutiens dénoncent cette tentative de passage en force et ce reniement de la parole donnée : le président de la République n’a-t-il pas promis une politique de « zéro artificialisation nette des sols agricoles » ?
Le démarrage du chantier de la gare est particulièrement absurde alors que le projet de complexe commercial EuropaCity et d’un quartier d’affaires, prévu sur une superficie de 300 hectares, est au point mort : en mars 2018 puis en mars 2019, la ZAC (zone d’aménagement concerté) et le PLU (Plan local d’urbanisme) de Gonesse ont été annulés par le tribunal administratif. La Cour administrative d’appel de Versailles, saisie par le gouvernement qui avait fait appel de la décision d’annuler la ZAC, devrait rendre son jugement dans quelques jours.
Au même moment, les nécessaires discussions sur l’avenir du Triangle de Gonesse et sur le Grand Roissy semblent sur le point de s’engager : c’est pourquoi l’association CARMA, qui a mis au point un ambitieux programme prévoyant la création d’une ceinture nourricière de proximité, un centre de formation aux métiers de la transition énergétique ainsi que des actions en faveur de la santé alimentaire, va rendre publiques le dernier état de ses propositions afin d’amplifier la co-construction déjà engagée autour du projet.
Le CPTG appelle tous ceux qui estiment que la transition écologique nécessite des changements profonds et effectifs à venir ce lundi 1er juillet à l’entrée du Chemin de la Justice à Gonesse, à partir de 7 heures du matin pour manifester par une action non-violente leur détermination contre toute reprise du chantier. Il est encore temps de décider d’un autre projet pour le Triangle de Gonesse, qui sauvegarde les ressources naturelles et qui crée des emplois d’avenir.
Contact CPTG : Bernard Loup, 06 76 90 11 62, nonaeuropacity@gmail.com, www.nonaeuropacity.com
Contact CARMA : Robert Spizzichino, groupement.carma@gmail.com, www.carmapaysdefrance.com

Remonter