L’Union Européenne frileuse lors de négociation internationale contre l’impunité des multinationales
Partager

Face aux pays qui ne veulent pas de règlementation contraignante en matière de droit du travail et de droits humains, parmi lesquels la Russie, la Chine, le Brésil… l’union européenne est peu intervenue, laissant bien seuls le Panama, l’Afrique du Sud, ou le Cameroun dans la protection des droits fondamentaux.

Des associations et syndicat dont Les Amis de la Terre, le CCFD terre solidaire et Solidaires ont publié un communiqué de presse