Messageries instantanées en ligne : un choix technique mais aussi éthique
Partager

Alors que l’annonce par l’entreprise Whatsapp de la mise à jour de ses conditions d’utilisation, courant janvier 2021, a entraîné l’exode de millions d’utilisateurs vers des solutions alternatives, le parti EELV doit se positionner sur ce débat, en raison de la place importante des outils de communication en ligne dans son fonctionnement. Ces applications sont devenues un outil important pour mobiliser, pour débattre et pour organiser les actions, et ce à toutes les échelles du parti, depuis les groupes locaux jusqu’aux instances nationales.

Plusieurs critères doivent être pris en compte dans le choix d’un outil de messagerie, bien entendu la facilité d’installation et d’utilisation, mais aussi les fonctionnalités plus ou moins poussées, l’éthique qui détermine le développement et le financement de l’application, mais aussi la protection des données échangées. Précisons sur ce point qu’on parle de l’exploitation des méta-données liées aux messages envoyés et reçus, et non des contenus des messages eux-mêmes .

L’application WhatsApp est certes très populaire et très pratique au quotidien, mais son rachat par Facebook dès 2014 et désormais sa nouvelle politique de gestion des données personnelles nous invitent à la déconseiller fortement dans le cadre des activités du parti.

pour la suite….