Monsanto : EELV porte plainte pour fichage illégal et appelle aux Marches contre Monsanto


Après les multiples condamnations de la firme Monsanto, l’annonce du fichage organisé d’élu·e·s et de militant·e·s en vue d’influencer les institutions européennes est venue renforcer la colère de la population face à l’impunité de certaines multinationales peu respectueuses du droit, de la santé et des libertés publiques.
Partout, l’accès à l’information et la prise de décision sont sévèrement menacés par les lobbies de même que la protection de celles et ceux qui agissent dans l’intérêt général en révélant fraudes, malversations et crimes. En France, le gouvernement a maintes fois démontré sa porosité aux lobbies et le risque est grand que les reculs et renoncements s’accumulent encore sur les questions de pollution et santé-environnement.

Pour les écologistes, on a que trop tardé sur cette question du glyphosate et des pesticides. Alors que Europe Écologie – Les Verts est engagé dans plusieurs recours juridiques pour en finir avec le glyphosate, le gouvernement continue de défendre la santé des actionnaires de Bayer-Monsanto plutôt que celle de l’ensemble de la population.
Il est temps que les européennes et les européens aient les moyens de reprendre en main la politique, les décisions publiques et les choix opérés sur leurs vies par les décideurs. Les écologistes ont déjà pris leur part à ce travail pour plus de transparence au parlement européen en instaurant des règles de transparence sur les rencontres entre groupes politiques et lobbies.

Mais ce n’est pas assez. Face au rouleau compresseur de ces lobbies, l’Europe doit réagir. Nous proposons de créer une Haute-Autorité européenne de la Transparence garantissant l’indépendance des institutions, des agents publics et des élu·e·s vis-à-vis des intérêts privés et l’accès du public aux documents.
Face au fichage illégal orchestré par Monsanto, nous ne resterons pas sans agir. Vendredi 16 mai, David Cormand, secrétaire national d’Europe Écologie – Les Verts, accompagné de Yannick Jadot, tête de liste Europe Écologie à l’élection européenne, déposera au nom d’EELV une plainte contre Monsanto pour constitution illégale de base de données à caractère personnel « faisant apparaître les opinions politiques et philosophiques d’une personne sans son consentement ». Michèle Rivasi, Karima Delli et José Bové déposeront au même moment une plainte en leurs noms, comme François Veillerette avec Générations Futures. Ils seront accompagnés de Paul François, dont le combat victorieux contre Monsanto est emblématique des dérives des pratiques de la firme, et de Benoit Biteau, paysan engagé et candidat de la liste Europe Écologie .

Europe Écologie – Les Verts appelle les citoyennes et citoyens à se rendre aux Marches mondiales contre Monsanto ce samedi 18 mai.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux

Remonter