À la Une

L'écologie dans les Yvelines et en IDF

  1. Mars 2019 : nous demandons l’abolition de la chasse à courre

    Ce matin, par un beau soleil printanier, 350 personnes se sont rassemblées à la gare de Rambouillet, pour demander une nouvelle fois l’abolition de la chasse à courre, vestige archaïque d’une pseudo tradition, cruelle et inutile, pratiquée par une très faible partie de la population au détriment de touTEs ces citoyenNEs qui souhaitent se promener sans danger dans nos belles forêts et ne souhaitent pas que soit infligée une barbarie hors d’âge aux cerfs, chevreuils, renards, lièvres, blaireaux…. …

    Lire la suite

Actualité Nationale et Européenne

  1. Affaire Baupin : la honte change de camp !

    Les écologistes accueillent avec un grand soulagement le verdict du Tribunal de grande instance de Paris dans un des prolongements de l’affaire Baupin. En effet, alors que Denis Baupin avait porté plainte pour diffamation contre ses accusatrices et les deux médias qui leur ont donné la parole et enquêté sur les faits, les prévenues et les organes de presse sont relaxés, et Denis Baupin condamné pour procédure abusive. …

    Lire la suite
  2. Pesticides : nos rivières polluées par de probables perturbateurs endocriniens

    L’ONG Générations futures a publié un rapport révélant la présence de pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens dans les rivières et lacs français. Plus de 232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspectés, au moins 41 substances actives par département : un constat accablant. Les trois substances arrivant le plus fréquemment en tête sont le glyphosate, l’atrazine-déséthyl et le métolachlor – ce qui démontre leur persistance dans l’environnement, puisque les deux dernières sont interdites depuis 2003. …

    Lire la suite
  3. 23 avril 2019 : Climax : désobéissance civique

    À l’instar des Britanniques d’Extinction rebellion bloquant les rues de Londres il y a quelques jours, le mouvement climat français s’est donné rendez-vous aujourd’hui contre la République des pollueurs. À l’heure dite, ONG et activistes du climat sont partis à l’assaut de de plusieurs sites symboliques, sous le bel étendard de la désobéissance civile. Déjà les critiques aiguisent la dague de leurs arguments et saisissent l’espoir au collet. Ils évoquent la défense de l’État de droit, les enjeux de sécurité intérieure, le respect de la propriété privée. En un mot, ils dénoncent l’illégitimité d’un type d’action qui disqualifierait à la fois la cause défendue et celles et ceux qui la portent. …

    Lire la suite

Remonter